Vrac 37, potes en or, épouse en platine

Pas d’intro, le titre dit tout ce qu’il y a à dire. J’ai énormément de chance. Merci à vous.

  • Jeu vidéo/Hidden Through Times : un Où est Charlie? sur ordinateur à travers l’histoire. Un très bon jeu du genre qui marche très bien avec les enfants.
  • Livre/Travel Book : Mars : offert par une amie, une excellente surprise. Un magnifique livre du duo Schuiten/Tesson sur le thème de la colonisation martienne. Et, comme on s’y attend avec un tel duo d’auteurs, c’est juste somptueux.
  • Livre/Les disparus d’Apostrophe : Jack Palmer, on connaît. Apostrophes, l’émission de Pivot, on connaît. Mais l’association entre les deux, j’avoue que je n’en avais jamais entendu parler. Et ça marche du tonnerre de dieu. De bonnes grosses barre de rire que cette BD policière en milieu littéraire.
  • Livre/Dans la pièce du fond : une belle surprise encore. Des nouvelles policières malines et inquiétantes bien anciennes. Ca se dévore très bien et il y a une ou deux perles dans le lot.
  • Livre/Vladivostok : Je dois mener une partie de jeu de rôle qui se déroule dans cette ville et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent pour se renseigner (sans parler de la propagande qu’on retrouve un peu partout,…). Et ce livre est l’un des rares que j’ai trouvé sur le sujet. C’est sympa, ça fait le job pour découvrir Vladivostok mais c’est bien tout.
  • Exposition/Juifs d’orient : Une visite organisé par le boulot vu qu’on a fourni quelques documents. Comme d’habitude avec les expositions de l’Institut du Monde Arabe, c’est passionnant avec un contenu aussi intéressant que le travail de muséographie est réussie. Et rien que pour les images de la synagogue de Douro Europos, ça vaut l’entrée. J’ai juste été soufflé,…
Vrac 37, potes en or, épouse en platine

Vrac 36, la routine

Quelques trucs suite à cette fin janvier bien débordée. C’est parti :

  • BD/Freaks Brothers : je l’ai depuis un sacré moment, j’en avais parcouru l’essentiel sans avoir tout lu. Un classique de la bande dessinée Underground. Graphiquement c’est assez bluffant. Quand au contenu, c’est fun et impertinent sans être réellement mémorable.
  • Livre/Et quelque fois j’ai comme une grande idée : un roman monumental. Tant par la taille que par le contenu. Un histoire de famille et de syndicalisme dans les forêts profondes de l’Oregon. Et c’est juste une tuerie. Il faut juste réussir à réussir dedans et s’habituer au style un peu particulier. Et, comme toujours avec les livres de chez Monsieur Toussaint Louverture, c’est un magnifique ouvrage.
  • Série/Goliath : J’en ai lu du bien, j’aime beaucoup Billy Bob Thornton et les séries d’avocats donc je me suis laissé tenter. Et la saison un est une véritable réussite. Très bon casting, un scénario tiré au couteau, une réa solide, cette série a vraiment tout pour elle. Je vais continuer avec plaisir.
  • Série/Raising Hope : J’avais vu cette sitcom familiale (une famille paumé qui élève une gamine) il y a un moment (en 2013 je kiffais la saison 3) et j’avais beaucoup aimé. Là, on cherchait un truc à regarder en couple après avoir fini de dévorer Parks and Recreation et je suis retombé dessus. Et c’est toujours aussi bien, drôle et touchant même si en tant que père je l’apprécie avec un autre point de vue.
  • Film/Licorice Pizza : petit ciné et grand plaisir avec ce nouveau Paul Thomas Anderson. Ce n’est pas un grand film mais c’est excellent. Visuellement magnifique, histoire sympathique, bande son excellente (facile vu la période), casting talentueux (avec des guests totalement improbables),… Le genre de séance dont on ressort heureux, tout simplement.
Vrac 36, la routine