MLW Battle Riot III

Ca fait longtemps que je n’ai pas causé catch ici et je vais remédier à cela dans cet article parlant d’un des derniers matchs que j’ai regardé : MLW Battle Riot III, match disponible sur youtube. 41 catcheurs qui s’affrontent dans le ring avec le gagnant qui a le droit à un match pour le titre suprême.

Attention, je vais spoiler sans vergogne.

Un peu de contexte d’abord :

Je suis assez partagé sur la MLW même si je les suis assez assidument. C’est un produit qui me convient pas mal avec une grosse importance accordée à des histoires souvent très ambitieuses. L’autre gros point fort est le roster plein de mecs de talents (Fatu/Hammerstone/ViF/Lawlor/LA Park et maintenant Muertes, Tankman, Moriarty, Arez, Aramis et surtout Dario Cueto) malgré quelques gens avec qui j’accroche moins (King Mo, les von Erich). Après, la production a beaucoup baissé depuis quelques mois, le in ring est régulièrement en dessous de fédérations équivalentes et surtout les énormes promesses de la fédération (ya pas à dire, ils savent teaser) accouchent souvent sur de grosses déceptions.

Le résultat du match :

Franchement? Au vu de l’état de la storyline Hammerstone/Contra (Fatu qui refuse d’accorder à Hammerstone une chance pour son titre alors qu’il a battu tout le monde sauf Krueger jusque là) et avec le retour du public, il n’y avait qu’un résultat vraiment acceptable : Hammerstone qui termine en un vs un contre Krueger et finit enfin par le terrasser. A la rigueur, l’inverse aurait pu donner quelque chose d’intéressant au niveau de la heat et de la dynamique au sein même de Contra. Mais franchement, à un moment, il faut donner à ton public ce qu’il veut et là, c’était le bon moment je pense. Bref, ultra logique et prévisible mais nullement décevant. C’est ce qu’ils devaient faire. Et la réaction du public à la fin en est une sacrée preuve.

Le contenu.

Qu’est ce qu’on veut dans un rumble?

Le in-ring c’est pas la priorité mais ça ne fait jamais de mal. Là, on a un début de très bonne facture avec un quatuor Lawlor/Ridchards/Moriarty/TJP qui sait catcher. Forcément, le niveau redescend ensuite mais l’on a de bonnes fulgurances par moment (Arez/Aramis, Moriarty/Tankman,…). Un petit mot aussi de Zenshi qui a bien fait le taff et géré les spots habituels des rumbles.

Du fun ! J’aime beaucoup la comédie dans le catch et ils ont réussi à bien le doser avec, comme à chaque fois qu’il s’y essaye, un Lawlor juste génial.

Les surprises? Ils avaient annoncé les recrues pendant la draft et les ont utilisé pour vendre le show. Du coup, pas de grosses attentes là-dessus et ils ont fait le choix, bon à mon avis, d’utiliser deux vétérans comme surprises : Kwang et surtout Blue Meanie qui faisait sens en tant qu’ancien de la ECW dans l’ancienne ECW Arena et a eu une sacrée pop.

Les nouvelles recrues : Arez et Aramis ont fait quelques spots mais ce sont surtout Ridchards et EJ Nduka. Et le moins qu’on puisse dire c’est que tous les deux ont eu une sacré présentation. Le premier, on le connaît et le faire entrer dès le début pour avoir Lawlor en face était le bon choix pour le crédibiliser directement. Le second,… Purée mais quelle star ! On n’a pas vu ce qu’il valait vraiment dans le ring et je n’ai pas regardé le peu de match qu’il a fait à la WWE mais entre son taff au micro et sa présence lors du Battle Riot, c’est clair qu’il vaut de l’or. Bref, contrat rempli là-dessus.

Des face à face et du teasing pour de futures rivalités tout en rappelant celles qui existent déjà :

  • Hammerstone+Von E vs Contra (chouette image d’ailleurs lorsqu’ils sont tous les trois entourés par la meute)
  • Lawlor/Ridchards
  • LAX/Injustice
  • Nduka/Tankman
  • Lawlor/LA Park
  • Bu Ku Dao/TJP

Bref, un très bon rumble que ce Battle Riot pour moi !

MLW Battle Riot III

Vrac 31, classique, lectures diverses et histoires de cartes

Un vrac relativement chargé et varié cette fois-ci. Il faut dire que je n’ai pas été des plus présent ici récemment.

  • Jeu vidéo/Storybook Brawl : Nouveau gros jeu du moment. Un excellent jeu de carte rappelant Teamfight Tactics dans l’univers des contes de fée (ça donne envie de relire Fables ça). C’est extrêmement riche au niveau choix et possibilités et c’est gratuit pour le moment. Bref, ça vaut le coup de tester !
  • Film/2001 l’Odyssée de l’Espace : rattrapage de grand classique ici. Qu’en dire si ce n’est que j’ai été relativement déçu. Visuellement, c’est fou. Le scénario est riche est très bon. Mais ça a malheureusement bien trop vieilli pour moi. Dans le rythme, dans le jeu, dans énormément de chose. Je m’attendais à une véritable claque et je n’ai « juste » vu un vieux bon film.
  • Film/Annette : grosse claque. C’est casse gueule dans les thématiques abordés mais ça s’en sort finalement avec brio. C’est une comédie musicale mais aussi un sacré mélange des genres (thriller, horreur, burlesque,…). Je suis sorti de la salle totalement chamboulé (avec quelques larmes au passage) avec énormément de chose à dire sans pouvoir mettre les mots dessus sur le coup. Et je n’en dirais pas plus ici pour ne pas spoiler. En effet, je pense que ce film vaut d’être découvert sans trop en savoir avant. Attendez vous juste à une photographie et un jeu de haut vol.
  • Youtube/Visites de Lyon : une promenade en patin dans certains quartiers lyonnais avec la description historique de ce que la youtubeuse (Modiie, par ailleurs universitaire en science po et très marquée à gauche) traverse. C’est assez long mais vraiment passionnant. Une chouette manière de se réapproprier sa ville.
  • Articles/Cartes et couvertures : tout simplement, un article présentant des couvertures de bouquins utilisant la cartographie. C’est simple, c’est beau, ça prend pas de temps.
  • Livre/Haiti noir : Un livre (non mentionné dans l’article précédent mais il y aurait eu toute sa place) pris pour sa couverture dans ma librairie habituelle. Et une bien bonne intuition puisqu’il s’agit d’un excellent recueil de nouvelle malheureusement bien trop dans l’actualité. Dix-huit auteurs qui ont écrit un texte chacun prenant place dans un endroit différent d’Haïti. Dix-huit nouvelles différentes, de qualités variant entre le correct et la petite perle, présentant divers aspects de la vie locale. Une très bonne lecture.
  • Livre/Sur l’Amérique, observations d’un ex-hobo : un texte court au vitriol sur l’Amérique du début 20e tapant sur la société de consommation et les hommes politiques, en particulier ceux qui affichent un vernis progressiste.
  • Livre/Tous les mayas sont bons : là aussi, un truc pris pour sa couverture. Une histoire d’archéologique, d’arnaque et de faussaire au Bélize à base de quiproquos et de personnages hauts en couleur. Je ne dirais pas que c’est un bon livre mais c’est bien frais et fun. Parfait pour passer le temps et se détendre.
Vrac 31, classique, lectures diverses et histoires de cartes