Vrac 24, toujours débordé par TEW

Quelques petites choses dont j’ai envie de parler :

  • Série/The Boys : La saison 2. Truffée d’incohérences et de trucs mal fichus. Mais c’est largement compensé par un véritable sens du rythme et un casting 3*. Un bon moment détente.
  • Série/Fargo : Je n’avais pas vu que la saison 4 avait démarré et quel joie de replonger dans cet univers. Les trois premières ont su faire honneur aux frères Coen tout ont réinventant certains éléments. Et là, ça a l’air de repartir sur les mêmes bonnes bases. Autre élément récurrent, de supers acteurs (ici Chris Rock, Jason Schwartzman et Ben Whishaw) employés à contre emploi.
  • Jeu vidéo/Among us : une sorte de loup garou dans l’espace matinée de soirée enquête/murder. Parfait pour passer une bonne soirée entre amis et enchainer les parties. Je commence déjà à me lasser un peu mais on a pas mal farmé ces derniers temps. A petite dose donc !
  • Histoires pour enfant/Une histoire et… Oli : je me suis dit qu’il fallait que je partage les sites que j’utilise pour faire écouter des histoires aux enfants. On commence par celui de France Inter.
  • Histoires pour enfant/Les histoires capillotractées : on enchaine ensuite sur cette chaine youtube présentant deux sagas loufoques, une de pirates (qui part en live à base d’extraterrestres) et une de chevalier (Amaury, le peureux chevalier). Les enfants adorent !
  • Histoires pour enfant/Il était une histoire : dernière découverte, la MAIF qui propose de nombreuses lectures pour enfant assez diverses.
  • Histoires pour enfant/Histoires de pirate : de courtes biographies (5 minutes environ) de pirates ayant existé, à travers tout le globe.
  • Catch : après pas mal de matchs corrects mais pas mémorable, j’ai vu quelques merveilles ce derniers mois. Une première au japon avec la finale du Champion Carnival de chez AJPW entre Zeus et Kento Miyahara. Un petit bijou de puro et de storytelling. On part ensuite pour le Mexique avec Laredo Kid contre Octagon Jr. Probablement le meilleur match de lucha libre de l’année (un extrait). 12 petites minutes de voltige bien intenses avec deux spots particulièrement mémorables (ce cutter !). Et on termine avec de la technique made in USA où le jeune Lee Moriarty enchaine les matchs de grande qualité. Un très bon match contre John Gresham et surtout un excellent contre Daniel Makabe. Un petit bijou !

Vrac 24, toujours débordé par TEW