Vrac 20

Allez, un petit vrac parce que j’ai un peu de matière :

  • Série/The good fight : La saison 4 vient de commencer. Et ça repart sur de très bonnes bases. On est sur les bonnes lignées de l’excellente saison 3 même si ça manque un peu de nouveautés. Après, je fais la fine bouche et c’est toujours un énorme plaisir.

The Good Fight

  • Série/Le bureau des légendes : dernière saison. J’ai regardé les premiers épisodes et on continue là-aussi dans la lignée des saisons précédentes, alternant l’excellent (je suis toujours aussi amateur du casting et de certaines intrigues) et le moins bon (j’ai un soucis de suspension d’incrédulité sur cette série malheureusement).
  • Jeu de société/Twilight Imperium : la drogue ! Toujours aussi bien et on enchaîne les parties.
  • Jeu de rôle/For The Drama : On a testé une petite partie sur ce site et j’avoue avoir été bien convaincu par un rendu des plus agréables. Du jeu de rôle sans MJ, sans connaissance technique à avoir en amont, sans préparation. Vraiment ça vaut le coup d’œil. Je vais repratiquer.
  • Jeu vidéo/Nowhere Prophet : un jeu de carte solo à la Slay The Spire qui intègre de bonnes phases d’affrontement tactiques. Le tout dans un univers post-apo relativement classique et agréable. Visuellement c’est sympa et j’aime beaucoup le gameplay. Une très bonne pioche.

ss_b8b0f779854b72daf6426209a366ea89b4ade383.1920x1080

  • Magasin/Les temps modernes : Notre librairie de quartier. Qui fait à emporter pendant ce temps de confinement. Toujours bien achalandé (sur des thématiques qui m’intéressent en plus), toujours de bonnes idées en vitrine, toujours de bon conseils,… Probablement la meilleure librairie orléanaise. Et je leur ai proposé une liste des 15 livres que j’emmènerais avec moi sur une île déserte.
  • Livre/Peints, colorés et tatoués : Un médecin de marine du 19e passionné de tatouage qui fait part de ses observations sur le sujet. Assez intéressant et agréable à lire.
  • Livre/La joie du dehors : un livre de pédagogie sociale. Disponible gratuitement et légalement chez Libertalia (encore) en pdf pendant toute la durée du confinement. Et si j’ai trouvé l’ensemble passionnant et la méthodologie convaincante, j’ai trouvé le contenu relativement aride à lire et redondant.
  • Film/Ma vie de courgette : Pas forcément mon style de film mais je ne peux que reconnaître que ce film d’animation est excellent sur des sujets poignants. Très bien écrit et plein d’espoir. Il mérite toutes les critiques positives qui ont plu sur lui.
  • Film/Le Daim : Dupieux ! Un type absorbé par son blouson en daim qui décide d’en faire un film. Comme toujours avec Dupieux, on accroche ou on reste à quai. Et comme toujours avec lui, je rentre à fond dedans (au contraire de ma femme qui n’a pas suivi). C’est du délire total et de la réflexion (autobio?) sur le cinéma. Un de ses films les plus aboutis et intéressant à mon sens. Si Dujardin est impeccable, j’ai particulièrement été impressionné par Adèle Haenel qui arrive plus que largement à tenir la distance et à lui partager la vedette quand elle est à l’écran. Je ne l’ai pas beaucoup vu jusque là mais elle m’a soufflé.

daim

Vrac 20

Point écriture de jdr. 1

Monsieur 10 000 projets commencés et pas grand chose de fini a encore frappé. Depuis le début du confinement (sans que cela soit relié), j’ai en tête une nouvelle idée de jeu de rôle. Les éléments commencent à s’imbriquer les uns avec les autres, je commence à gratter du papier et tout ça commence petit à petit à prendre forme.

dc3a9esse-shiva-105347882
Back

Histoire de m’aider à garder la motivation, je me dis que partager les avancées ici et faire des points réguliers serait une bonne idée. Voici donc le premier.

Le concept d’abord :

  • fin XVe siècle, le monde est bien méconnu mais la soif de découverte est grandissante en Europe. Les grands royaume envoient des expéditions aux quatre coin du monde pour diverses raisons (connaissance, pouvoir, prestige, ressources…).
  • Les protagonistes de cette course à l’ailleurs sont nombreux, s’affrontent, s’associent et intriguent pour parvenir à monter des expéditions toujours plus impressionnantes.
  • On joue un de ces protagonistes (clubs scientifiques, universitaire, groupe financé par de riches mécènes, groupes religieux…) qui montent des expéditions et s’affrontent ainsi les uns les autres
  • On ne joue que la préparation des expéditions et leur retour en Europe. Le déroulé lui-même est réglé en quelques jets de dés puis romancé par les joueurs à posteriori (laissant place à leur mauvaise foi).
  • L’ailleurs ne correspond pas forcément à celui qui existe réellement. L’Asie, l’Afrique et le grand Nord est bien peu connu. On sait qu’il y a une/des choses de l’autre côté de l’Atlantique mais pas exactement quoi.
colomb
Carte marine de l’océan Atlantique Nord-Est, de la mer Baltique, de la mer Méditerranée et de la mer Noire, accompagnée d’une mappemonde circulaire dite de Christophe Colomb. XVe siècle
BnF, département des Cartes et Plans, CPL GE AA-562 (RES)

Voilà pour l’idée de base. Pour « motoriser » tout ça, j’ai constitué un premier catalogue de ce que je veux dans ce jeu et opté pour une première réponse technique qui s’est imposée à moi :

  • Je veux des « classes » de personnage très typées avec des spécialités et de vrais points forts.
  • Il me faut un système de gestion des organisations pour gérer celle dont fera parti les personnages.
  • Je veux des tables et des listes dans tous les sens pour faciliter le travail du MJ :
    • Organisations
    • Lieux d’intérêt
    • Personnes d’intérêt
    • Tuiles
    • Découvertes
  • La phase de préparation permet une accumulation de points permettant d’influencer les jets d’expédition.
  • Au niveau du système principal, je pars sur un jeu propulsé par l’apocalypse. Ça me semble idéal pour répondre à mon désir d’avoir des personnages typés avec des moves adaptés.
apo
La base technique.

Maintenant, il faut trouver comment enrichir tout ça et construire quelque chose de jouable et solide. Pour ce faire, j’ai regroupé une première liste de choses à mobiliser, qu’il s’agisse d’inspirations que je connais déjà bien ou de choses qu’il me reste à lire :

  • Pour la technique :
    • Blade in the Dark pour son système de gestion de groupe
    • Oltree pour ses tables dans tous les sens.
    • Une masse d’autre jeux PbtA pour voir comment travailler ce système (voir cette liste en anglais et celle-ci en français).
    • Il faut aussi que j’aille voir du côté de Mutant Année Zéro qui a aussi un système de gestion d’Arche tout en ayant l’avantage non négligeable d’être dans ma bibliothèque. Et des livrets de rôle bien fichus.
  • Pour tout ce qui est hors technique :
    • Piocher dans tout ce qu’on a à la maison en récit de voyage ne devrait pas poser de soucis et on a déjà de la matière. Principale remarque à ce sujet, la préparation et le retour d’expédition sont généralement périphérique dans ce genre d’ouvrages. Mais restent bien présents. J’ai déjà parlé de quelques une de ces  références par ci, par  mais dispose de pas mal d’autres (comme ça par exemple). Va falloir refouiller dans la bibliothèque.
    • Je vais devoir réécouter énormément d’Au coin d’un bivouac et Du vent dans les synapses (vais pas m’en plaindre).
    • Il y a énormément de choses à regarder du côté des grandes  découvertes, des voyages d’exploration scientifique et de la littérature d’exploration.

Voilà où j’en suis aujourd’hui. J’ai donc une amorce de ce que je veux, beaucoup de pistes et énormément de boulot. Mais c’est un bon début à faire fructifier.

mutant-annee-zero-livre-de-base
Next step?
Point écriture de jdr. 1