Bilan cinéma 2014

Bon, l’année 2014 est finie, il est donc temps pour moi de faire un petit bilan de ce que j’ai vu au cinéma cette année. Au final, une année bien légère que cela soit quantitativement ou qualitativement. Heureusement, 2015 s’annonce comme une meilleure cuvée.

Voici donc mon top 10 de l’année :

1) Les sorcières de Zugaramurdi. J’en ai déjà beaucoup parlé par ici et c’est pour moi le gagnant logique tant il m’a marqué. Je me répète mais allez-y, c’est un truc de fou.

LES+SORCIERES+DE+ZUGARRAMURDI+PHOTO2
2) La grand aventure Lego. Choix facile aussi. Mon attente a été très variable par rapport à ce film et ce qu’on peut dire c’est que je n’ai pas été déçu. Une très bonne surprise et un panard énorme. Un film qui me file la patate.

3) La vie révée de Walter Milly. C’est plus serré à partir de là mais voici un autre film qui (me) fait du bien et donne envie de vivre plein d’aventures. Ben Stiller m’a bluffé là dedans, en réalisateur comme en acteur.

4) Her. Encore une bonne surprise. Spike Jonze c’est pas forcément ce qui me motive le plus et le thème me tentait pas trop. Mais c’est monumental. Et Joaquin Phoenix est, une fois de plus, méconnaissable et extraordinaire. Et Scarlett dans son meilleur rôle de l’année (voir plus).

5) Only lover left alive. Du pur Jarmush. Un film de vampire unique où on sent la vision du réalisateur. Un casting parfait, une ambiance unique. Après c’est très très lent mais personnellement j’ai trouvé cela idéal.

6) Mommy. L’année des trucs que je pensais aimer mais pas autant. Ce film m’a retourné. de part sa tristesse. Je suis pas un fanatique de Dolan mais on est forcé de reconnaître qu’il a quelque chose…

7) Jimmy’s Hall. Ken Loach qui est toujours au top. Je le trouve « joyeux » dans ces derniers films c’est amusant.

8) Gone Girl. La valeur sûr de l’année. Fincher + Affleck dans un thriller c’est le truc fiable est attendu de ce classement.

9) Nightcall. J’aime ce genre d’ambiance. Et Jake Gyllenhaal est en train de donner une tournure à sa carrière qui me ravit.

10) Captain America, le soldat de l’hiver. Le blockbuster du classement. Autant un film de super-slip qu’un film d’espionnage.

Deux déceptions pour cette année :

Le Hobbit : je suis pas malheureux de quitter cet univers alors que la fin du SdA m’avait rendu un peu nostalgique. C’est quand même triste de finir là dessus…

96 heures. Deux supers acteurs, une idée qui me tentait, des références à Olivier Marshal. Cela aurait pu me plaire. Au final c’est ce que j’ai vu de moins bon de l’année. Mais je n’ai pas vu Lucy…

Bref, une année 2014 un peu terne au cinéma je trouve. Heureusement, elle a été sauvée par quelques bonnes surprises et que cela m’a fait découvrir Alex de La Iglesia dont j’ai aussi vu Un jour de chance, Le Crime parfait, 800 balles et Mes chers voisins. 2015 promet d’être assez fabuleuse avec, notamment :

640_mad_max_fury_road_poste

Birdman_courtesy_Fox_Searchlight

B45pFmlCEAEMK3H

PS :

Mommy 5/6
Nightcall 5/6
Le Hobbit 2/6
Bilan cinéma 2014

99, sitcom policière…

Un petit article pour vous parler de Brooklyn Nine-nine qui est une de mes bonnes surprises du moment.

Brooklyn-Nine-Nine

C’est une des grosses nouveautés séries de 2013. A la base, elle ne me tentait pas du tout, regroupant plein de choses qui ne me tentaient pas du tout :

– une énième série policières visiblement sans originalité.

– un casting pas du tout motivant. Des inconnus, Andy Samberg que je considérait comme un gros lourd pas vraiment drôle et Terry Crews, un gros bourrin que j’aime bien.

– rien qui suscitait un vrai intérêt.

Ces derniers temps je ne savais pas trop quoi regarder face à des nouveautés décevantes et des séries qui s’essoufflent (même si je les continue : Castle, The Big Bang Theory et Modern Family)… Face aux critiques positives et aux récompenses reçues l’an passé, j’ai donc décidé de me laisser tenter par Brooklyn Nine-Nine.

Et, au vu de la saison 1, j’ai eu raison. En fait, il ne faut pas l’aborder comme une série policière mais vraiment comme une sitcom ayant un commissariat et son équipe comme cadre. Et cela, ça le fait bien. Les épisodes sont efficaces et se tiennent bien. Et surtout, passé la mise en place sur les deux premiers, c’est vraiment drôle, chaque personnage étant bien construit autour d’un ou deux aspects qui apportent leurs lots de fun. Et une paire d’acteurs surnagent : Andy Samberg, juste et drôle ainsi que Terry Crews, réellement hilarant (il me rappelle un peu The Rock, moyen dans les actioners et parfait dans les comédies).

Bref, Brooklyn Nine-Nine mérite vraiment sa réception positive et ne peut que vous conseiller cette série.

99, sitcom policière…